JOURNAL

PENSER LA MUSIQUE AUJOURD'HUI

10/02/2011

ARRETE TON CHAR, ÉCOUTE

Echapper à la honteuse contrainte du choix entre l’obéissance et la démence, esquiver l’abat de la hache sans cesse revenante, du despote contre laquelle nous sommes sans moyens de protection, quoique étant aux prises sans trêve, voilà notre rôle, notre destination, et notre dandinement justifiés. Il nous faut franchir la clôture du pire, faire la course périlleuse, encore chasser au-delà, tailler en pièces l’unique, enfin disparaître sans trop de pacotilles sur soi. (1)

07/01/2013

Claude Barthélémy : au large des pôle - Journal n°17

Si les mathématiques furent sous l'Antiquité considérées comme un art, pour certains la musique reste une science. Celui que l'on surnomma "la mitraillette" s'est affirmé au fil des ans comme un compositeur original, funky, sériel et prolixe. Le guitar...

05/07/2011

The Boy who could fly - Journal n°28



Entretien avec Laurent de Wilde par Jean Rochard 1/58Photo de Guy Le Querrec
 
Pianiste voyageur, réellement transatlantique, Laurent de Wilde ouvre avec adresse et désir les jazzistiques champs multiples de bien des histoires héritées et inventées. Auteur d'un essai sur Monk (Gallimard 1994), accompagnateur épatant de Barney Wilen, maître de l'équation trio basse batterie, l'auteur de Time 4 Change n'hésite pas à se faire chahuter par l'électronique pour la chahuter à son tour.

07/01/2013

François Corneloup : In all languages - Journal n°10

Quatrième opus d’un parcours qu’il nous faut suivre, car à la recherche de l’être. La musique comme engagement actif. Entretien avec Jean Rochard Pidgin, c’est une sorte de langage en formation ? Ça a d&rsqu...

05/07/2011

Response abilities * - Journal n°25


 
Entretien avec Loïc Blairon et Marc Baron par Jean Rochard 1/55
Photo Guy Le Querrec
 
 
Le Narthex, dans le langage architectural, est un vestibule à l'entrée des églises médiévales où résident les exclus, les apprentis interdits de culte, qui rejoignent parfois les spécialistes pour s'interroger ensemble. C'est aussi le titre du nouvel album (sortichez Potlatch) de Marc Baron et Loïc Blairon, en forme de question réponse sur l'ouverture au monde, l'état de passage faisant écho à la reformulation de l'expression de John Cage response ability :" c'est-à-dire en capacité d'une réponse esthétique, remplaçant ainsi l'éthique de la responsabilité par une éthique de l'attention. Pourtant, le destin de l'artiste engagé est inévitablementde naviguer entre les deux"*.

26/03/2014

Olivier Benoit au point du Jour - Journal n°32

1969, année où l'homme mit le pied sur la lune, mais surtout année de l'éclatement des formes et de la beauté des têtes à queue. Naîtront cette année-là quelques artistes d'importance enclins à la transgression, à l'hyper curiosité tels MC Solaar, PJ Harvey et Olivier Benoît. Ce dernier, guitariste doté d'une impressionnante soif de singularité, d'exploration, de confrontation, deviendra vite l'homme de rencontres friandes (Joëlle Léandre, Régis Huby, Sylvain Kassap, Louis Sclavis, Bruno Chevillon, Christophe Rocher, Sophie Agnel, Michel Doneda, Daunik Lazro...),  d'aventures avancées, du solo (dernier enregistrement en date au titre on ne peut plus adapté : Serendipity), jusqu'à celles impressionnantes des deux grands ensembles Circum Grand Orchestra et La pieuvre qui iront même jusqu'à un troisième, Feldspath, en passant par le renversant (et pas assez entendu) quartet Happy House (Inoxydable). Olivier Benoît, compositeur, improvisateur et instrumentiste fort distinct, prend la direction du nouvel Orchestre National de Jazz 2014/2017 qui offrira un premier concert lors du festival Sons d'hiver le 1er février prochain.

07/01/2013

Pablo Cueco : l'écriture dans la peau - Journal n°12

" Je suis né en Corrèze, en 1957, l'année du lancement de Spoutnik, ce qui explique sans doute en partie mon goût pour la science-fiction et mon aversion pathologique pour les avions ", aime à dire Pablo Cueco, percussionniste, compositeur et interprète...

05/07/2011

Vinko ou le roman du trombone - Journal n°27

  

Entretien avec Vinko Globokar par Pablo Cueco
Photos de Guy Le Querrec
 
Co-fondateur avec Michel Portal, Jean-Pierre Drouet et Carlo Roque Alsina du New Phonic Art qui contribua splendidement à brouiller les cartes, Vinko Globokar, compositeur-improvisateur, s'est largement penché sur l'interprétation collective, la remise en jeu permanente.
separateur
• • • l'album a été ajouté
• • • l'album a été ajouté