CAP DE BONNE ESPERANCE
promotion
17 €|ref : HS136CD
Ajouter au panier

Autres albums de l'artiste

CAP DE BONNE ESPERANCE

Florian Pellissier Quintet

Les disques de nos amis
2016

Egalement disponible en vinyl (à préciser dans la commande).

Florian Pellissier (piano), Yoni Zelnik (contrebasse), David Georgelet (batterie), Christophe Panzani (saxophones) et Yoann Loustalot (trompette & bugle).

Après le succès de "Biches Bleues", le pianiste et compositeur français est de retour avec son quintet et l'album "Le cap de bonne espérance".

Depuis le début des années 2000, Florian Pellissier a multiplié les projets dans des styles les plus variés: Latin Funk avec Setenta, jazz funk avec Cotonete, brésilien avec Camarao Orkestra ou encore hip hop avec Guts dont l'album "Eternal" est prévu le 1er avril. Le pianiste sort "Le cap de bonne espérance" le troisième album de sa formation jazz. Le successeur de "Biches Bleues" a été inspiré par le jazz Sud-Africain, après une soirée dédiée au pays de Dollar Brand (Abdullah Ibrahim) et Hugh Masekela au festival Jazz à Vienne en juillet dernier.

Enregistrés en trois jours dans les conditions du live, les neuf titres du quintet nous plongent avec bonheur dans le son et l'énergie hard bop et soul jazz des années 60, celui des labels Blue Note et Prestige où, telle une évidence, le swing côtoyait le groove. Florian Pellissier démontre toujours un peu plus des talents d'écriture en composant la majorité des thèmes de l'album qui contient deux superbes reprises. Le quintet nous offre une leçon de swing en revisitant le classique du spiritual jazz anglais "The hipster" d'Harold McNair puis le standard "What a difference a day makes" de l'auteure mexicaine María Grever. Le titre popularisé par Dinah Washington, Esther Phillips ou Dean Martin est ici superbement interprété par le trompettiste et chanteur new-yorkais Leron Thomas :

Au fil des années et des longues tournées, ce quintet-là atteint des sommets de complicité et d'inventivité. Un travail collectif initié par Florian Pellissier et sublimé par Yoni Zelnik (contrebasse), David Georgelet (batterie), Christophe Panzani (saxophones) et Yoann Loustalot (trompette & bugle). Ce "Cap de bonne espérance" vous propulse dans un tourbillon jazz de ballades somptueuses et de tempêtes rythmiques.

• • • l'album a été ajouté
• • • l'album a été ajouté