BOUTIQUE

 
CONCEPTION
promotion
12 €|ref : ELA- 621062
Ajouter au panier
x

CONCEPTION

Fabien Mary

2013

Fabien Mary (trompette), Steve Ash (piano), David Wong (contrebasse), Pete Van Nostrand (batterie)  

Invité : Frank Basile (sax baryton)

Ce CD du trompettiste Fabien Mary a vraiment quasiment tout pour plaire. Il y a sur ce CD un musicien, un compositeur, un arrangeur et un groupe qui sont nettement au-dessus du panier. Un musicien, car Fabien Mary est un trompettiste de tout premier plan. Il a un timbre, un phrasé bien à lui dont il sait utiliser toutes les variétés, passant du triste au joyeux avec une aisance confondante.

Un compositeur, avec  deux morceaux (« Too Short ») et « Waltz for M. ») qui sont du bebop de grande classe et qui méritent d’être repris par d’autres comme des standards. Ses qualités de compositeur ont été remarqués pour un morceau qu’il avait écrit (“Jungleblues”) pour un album de de Pressac (voir article) et il est clair que le filon a de l’avenir. Un arrangeur (et un homme de goût), car Fabien Mary a choisi des airs, pour les réinterpréter à sa sauce, aussi bien de boppeurs (deux Dizzy Gillespie, un Kenny Dorham) que de joueurs de fusion (un Chick Corea), de westcoast (un George Shearing) ou de hard boppeurs (un Benny Golson), et d’autres, tout en en faisant des airs à lui grâce à sa grande faculté d’improvisation et d’appropriation. Un groupe enfin, car les musiciens qui l’accompagnent en quartet  (ou en quintet) sont magnifiques. Il les a trouvés à New York et ils forment avec lui une équipe exceptionnelle. Le bassiste David Wong, le pianiste Steve Ash et le batteur Pete Van Nostrand sont toujours là où il faut et quand il faut, servant le morceau dans l’esprit que lui a donné Fabien Mary. Enfin, le sax baryton de Frank Basile, sur quatre morceaux en alternance, (1, 3, 5 et 7) dont les deux composés par Fabien Mary, vient prendre des chorus et colorer de façon intelligente ces airs de sa patte. C’est vraiment du grand jazz, un jazz d’aujourd’hui, personnel, mais sans frime, un jazz qui vient du cœur. Le seul reproche que l’on puisse faire à ce CD est le livret vraiment squelettique (trois photos sans légende et des remerciements, autant dire rien du tout).

                             Michel Bedin

• • • l'album a été ajouté
• • • l'album a été ajouté