KOUTE JAZZ
nouveau
17 €|ref : HS134CD
Ajouter au panier
x

KOUTE JAZZ

Les disques de nos amis
2016

Avec la compilation "Kouté Jazz" le label Heavenly Sweetness nous plonge dans la riche histoire du jazz antillais avec une série de titres rares des années 70 et 80.

Après le succès de la compilation "Freedom Jazz France", l'excellent label parisien Heavenly Sweetness et Digger's diggest ont déniché pour nous douze perles rares de la foisonnante scène jazz antillaise des années 70 et 80, "Kouté Jazz : A collection of rare jazz from the french West Indies". On le sait le jazz a pris racine à La Nouvelle Orléans, dans les quartiers créoles, peuplés notamment par les Haïtiens et autres Antillais débarqués depuis 1802. L'histoire du jazz antillais est donc indisociable de celui des Etats-Unis et de la France. Une vieille histoire, dont on trouve trace dès les premiers enregistrements. D’Alexandre Stellio à Jean-Claude Montredon, d’Al Lirvat à Marius Cultier, de Jacques Coursil à Mario Canonge...

Pour qualifier le jazz antillais, on parlera aux premières heures de swing caribéen, de jazz biguine, une vague qui va débarquer en Europe dans l'entre-deux-guerres. Dans les années 70 puis 80, les musiciens antillais ont intégré le funk, le folk ou la musique psyché dans leur jazz aux rythmes Biguine, Gwo Ka ou Tumbélé. C'est cette période de créativité folle et peu connue que Julien Achard de Digger’s Digest et Franck Descollonges d’Heavenly Sweetness ont choisi de sélectionner pour Kouté Jazz. 

Les Antillais ont apporté beaucoup de musiques dans leurs bagages, mais les Français ne se sont alors pas rendus compte que le chaînon manquant entre les Etats-Unis et La France, c'étaient les Antilles ! le poète Roland Brival

 
Kouté Jazz est la découverte merveilleuse d'oeuvres que seuls quelques heureux collectionneurs de vinyles connaissaient. On y découvre les expérimentations du gwo ka d'Erick Cosaque, le jazz funk de Kat-Tet, l'introuvable "Mama says" de Max & Edouard Labor ! avec Steve Potts, la fusion biguine jazz des Vikings de la Guadeloupe, le premier faiseur de la flûte des mornes Max Cilla, Camille Hildevert et son quintet Guadeloupe Reflexions, Frantz Charles-Denis alias Francisco et sa biguine jazz aux rythmes portoricains, la musique transcendantale du bassiste Louis Xavier et son Synchro Rhythmic Eclectic Language, le batteur et chanteur José Manclière et sa nouvelle approche de la musique ka... Un pur Bonheur !

• • • l'album a été ajouté
• • • l'album a été ajouté