BOUTIQUE

 
URBAN BRAHMS
50 €|ref : TRI-16535
Ajouter au panier

Autres albums de l'artiste

URBAN BRAHMS

Nima Sarkechik (4)

Le Triton
2016

Nima Sarkechik (piano).

L'intégrale pour piano de Johannes Brahms jouée par Nima Sarkechik.


Ce coffret réunit 6 albums enregistrés au Triton, durant la résidence de l'artiste entre 2015 et 2016. "C'est à cette période [en 2007] que j'entendis la musique de Brahms différemment, à l'instar de celle de Schumann, qui résonnait soudainement comme une ode aux querelles intérieures qui habitent ceux que la vie enflamme de mille émotions, toutes plus extrêmes les unes que les autres. Je me mis à projeter sur ce personnage tout neuf les expressions poétiques des douleurs qui me tiraillaient. J'écoutai Brahms comme s'il s'agissait de mes propres œuvres, comme un chant qui vivait déjà en moi et que les circonstances de la vie ont rendu intelligible : une lutte, qui trouvait son illustration la plus affirmée dans sa polyphonie, et l'exploitation de toute la technique pianistique au service - presque toujours - d'un message émotionnel fort. "Il souffrira beaucoup..." écrivit Berlioz ; Tel une sentence impérieuse, je le prenais pour moi. Et j'aimais ça, en définitive, cette souffrance étant la clé de tous les possibles poétiques, à la manière d'un Alfred de Musset dont le fils ne tarit pas d'éloges à ce sujet. (...)  Lorsque je découvris le Triton, je rencontrai un lieu qui se met réellement au service de l'art, pour l'amour de l'art. L'infrastructure dans son ensemble se destinait au spectacle, avec une audace généreuse et une curiosité qui ne m'ont pas laissé indifférent. La musique classique ne faisait alors pas partie de leur centre d'intérêt, étant plutôt spécialistes de la musique de Jazz et expérimentale. La rencontre était donc réciproque, la fascination pour le monde de l'autre également. (...) Je me suis reconnu dans l'existence même de ce lieu et la démarche fédératrice qui est celle de Jean Pierre Vivante, comme on tombe amoureux de sa moitié. Une évidence, un partage de vie, qui dépassait soudain le seul paramètre militant. Je sus que le Triton disposait d'un Label éponyme qui ne s'était illustré jusqu'alors que dans la sphère du Jazz, et leur proposait d'enregistrer un disque Brahms dans le cadre de l'intégrale en six concerts que je m'apprêtais à préparer pour l'année 2015-2016. Dans la foulée, je leur soumis l'hypothèse de marquer l'événement par ladite intégrale entre leurs murs. Jean-Pierre Vivante me proposa aussitôt d'enregistrer l'ensemble du projet, à savoir 6 disques "live" et deux jours de studio par disques. Le monde économique actuel freine lourdement les entreprises artistiques les plus ambitieuses, allant même jusqu'à les rendre totalement utopique. Le Triton rend possible l'apparemment impossible." Nima Sarkechik

• • • l'album a été ajouté
• • • l'album a été ajouté